enfant, religion, divorce, séparation, liberté, abus, intérêt de l'enfant, éducation, châtiment, droit de la famille, droit des enfants
Product Details
978-2-89730-525-3
Livre
430 pages
Couverture souple
2019-04-01
Éditions Yvon Blais

Can We Help?

If you need assistance, please call us at (416) 609-3800 (Toronto & international) / 1-800-387-5164 (toll free Canada & US).

We will be glad to assist you.

L'intérêt supérieur de l'enfant : perspectives juridiques et religieuses / The Best Interests of the Child: Legal and Religious Perspectives
Availability: In Stock
$40.00
Buy from the publisher:
Description

Sous la direction de Lorraine Derocher et de Safa Ben Saad

La réflexion sur les diverses conceptions de l’intérêt supérieur de l’enfant, tant dans ses représentations religieuses que juridiques, est au centre de cet ouvrage. Juifs, chrétiens, musulmans, anabaptistes, hindous, membres de nouveaux mouvements religieux ou de groupes sectaires, tous s’entendent pour affirmer que l’enfant a une place prépondérante au sein de leur communauté. Certains affirmeront même, en s’accordant avec l’État laïque, que le respect de son intérêt est primordial. Toutefois, nos analyses démontrent que les manifestations et les conceptions de cet intérêt sont plurielles et peuvent se trouver en conflit. Pour éclairer cette question, des acteurs religieux – dont un rabbin et un évêque catholique – et des chercheurs de diverses disciplines – juristes, sociologues, criminologues, psychologues, théologiens, travailleurs sociaux et spécialistes des sciences religieuses – se sont penchés de façon particulière sur la question de l’enfant, de ses droits, de sa protection et de son intérêt, et ce, en lien avec la religion. Dans nos sociétés sécularisées, des lieux de rencontre favorisant le dialogue entre les acteurs religieux et séculiers sont rares et c’est ce que nous avons voulu amorcer par cet ouvrage collectif qui témoigne d’une collaboration tout à fait novatrice.

The core purpose of this work is to present the various concepts of the best interests of the child, both in religious and legal representations. Jews, Christians, Muslims, Anabaptists, Hindus, members of new religious movements or sectarian groups, all agree that the child has a prominent place in their community. Some even say, in agreement with the secular state, that respect for the best interests of the child is paramount. However, our analyzes demonstrate that manifestations and conceptions of this interest are plural and may be in conflict. To shed light on this issue, religious representatives—including a rabbi and a Catholic bishop—and researchers from a variety of disciplines—jurists, sociologists, criminologists, psychologists, theologians, social workers, and religious scholars—have focused on the question of the child, his rights, his protection and his interest, and this, in connection with religion. In our secularized societies, meeting places favouring dialogue between religious and secular actors are rare. This is what we wanted to address in this collective work, which is the result of a very innovative collaboration.

 

TABLE DES MATIÈRES / TABLE OF CONTENTS

PARTIE 1 – Le principe de l'intérêt supérieur de l’enfant en contexte pluraliste religieux
PART I – The Best Interests of the Child Principle in Pluralist Religious Context

  • La liberté de conscience et de religion à l’épreuve de l’intérêt de l’enfant
    Carmen Lavallée
  • Faith, Belonging and the Protection of “Our” Children
    Shauna Van Praagh
  • The Best Interests of the Child (BIC) in the Canadian Pluralistic Context
    Dia Dabby
  • L’intérêt de l’enfant lors de l’intervention auprès des enfants de la communauté Lev Tahor et la conciliation de droits en matière d’éducation religieuse
    Catherine Gauvreau, Jean-Sébastien Imbeault et Karina Montminy

PARTIE II – L’univers normatif religieux : agir dans le meilleur intérêt de son enfant
PART II – The Religious Normative Environment: Acting in the Best Interests of One's Child

  • La dignité et les droits des enfants dans l’Église catholique
    Mgr Noël Simard
  • Réflexions entourant la crise des agressions sexuelles dans l’Église catholique : des leçons du passé aux actions futures
    Delphine Collin-Vézina
  • Le châtiment corporel des enfants : des points de vue des protestants conservateurs francophones du Québec
    Adriana Pacheco
  • Le meilleur intérêt de l’enfant en matière d’éducation : la perspective anabaptiste
    Raphaël Mathieu Legault-Laberge
  • Balancing Respect
    Rabbi Dr. Reuven P. Bulka
  • Maslahat at-tifl : Portée et ambivalences de la conception musulmane de l'intérêt (supérieur) de l’enfant
    Safa Ben Saad
  • Hindu Families and Child Welfare Practice: Towards an Understanding of the Best Interests of the Child Through Hindu Storytelling Traditions
    Ashleigh Delaye et Purna Roy
  • Les pratiques religieuses sectaires – Lieu de tension des conceptions religieuses et séculières de l'intérêt supérieur de l’enfant
    Lorraine Derocher

PARTIE III – L'intérêt supérieur de l’enfant – Au croisement du droit national, international et comparé
PART III – The Best Interests of the Child in Crossing National, International and Comparative Law

  • Children’s Best Interests and Religious Freedom: Application of the UN Convention on the Rights of the Child in Canada
    Cheryl Milne
  • La relation de soins et la délicate appréciation de l’intérêt de l’enfant en matière religieuse : regards croisés entre les droits français et québécois
    Marion Girer, Christelle Landheer-Cieslak et Anne-Marie Savard
  • L’enfance et la législation indienne
    Mathieu Boisvert et Gözde Erdogan

 

About the Author

Lorraine Derocher est professeure associée à la Faculté de droit, Centre d’études du religieux contemporain de l’Université de Sherbrooke, membre régulière au Centre de recherche sur l’enfance et la famille (CREF) de l’Université McGill et membre partenaire du centre de recherche SoDRUS (Société, droit et religion de l’Université de Sherbrooke). Sociologue et docteure en études du religieux contemporain, elle s’intéresse à la protection des enfants qui vivent au sein de groupes sectaires ou de communautés fermées.

Safa Ben Saad est professeure associée à la Faculté de droit, Centre d’études du religieux contemporain de l’Université de Sherbrooke et membre partenaire du centre de recherche SoDRUS (Société, droit et religion de l’Université de Sherbrooke). Docteure en droit, elle s’intéresse aux droits de la personne en lien avec la religion, tout en possédant une expertise sur l’islam.

Learn more about eBooks and eLooseleafs
More Information
More Titles in