La reconnaissance des troubles musculo-squelettiques en tant que lésions professionnelles en droit québécois

Author(s):
Katherine,Lippel;Marie-Claire,Lefebvre

What’s inside

Table of contents

Table of content not available at this time

Details and specs:


Ce livre présente l'essentiel de la jurisprudence publiée de la Commission des lésions professionnelles (CLP), ainsi que celle de la Commission d'appel en matière de lésions professionnelles (CALP) portant sur la reconnaissance des troubles musculo-squelettiques (TMS) à titre de lésions professionnelles. Il comprend également plusieurs décisions non publiées qui portent sur des éléments clefs pour la compréhension de la problématique. Les lecteurs y trouveront également de nombreuses affirmations sur des questions proprement médicales, affirmations tirées des énoncés des tribunaux spécialisés.


APERÇU DE LA TABLE DES MATIÈRES

INTRODUCTION

  • Considérations préliminaires
  • De quelles pathologies est-il question dans ce livre ?
  • De quel type de lésion professionnelle s'agit-il ?
  • Quelles sont les causes de ces pathologies ?

CHAPITRE 1 – LA RECONNAISSANCE DE TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES RÉSULTANT D'UN ACCIDENT DU TRAVAIL (ARTICLE 2 L.A.T.M.P.)

  • Le faux mouvement, l'effort excessif et les activités effectuées dans le cadre normal du travail
  • Le changement de travail ou le retour au travail après un congé
  • Le caractère inhabituel des tâches
  • La surcharge de travail peut aussi être assimilée à un événement imprévu et soudain
  • Les microtraumatismes
  • Qui entraîne une lésion professionnelle

CHAPITRE 2 – LA « BLESSURE » MUSCULO-SQUELETTIQUE PRÉSUMÉE LÉSION PROFESSIONNELLE (ARTICLE 28 L.A.T.M.P.)

  • L'interprétation de l'article 28 L.A.T.M.P.
  • Les diagnostics pouvant être visés par le concept de blessure de l'article 28 L.A.T.M.P.
  • Qui arrive sur les lieux du travail
  • Le renversement de la présomption de l'article 28 L.A.T.M.P.

CHAPITRE 3 – L'APPLICATION DE LA PRÉSOMPTION DE L'ARTICLE 29 L.A.T.M.P. AUX TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES

  • Considérations préliminaires
  • Lésions musculo-squelettiques présumées en relation avec un travail répétitif (annexe I, section IV)
  • Force probante et exigences de preuve pour le renversement de la présomption de l'article 29 L.A.T.M.P.

CHAPITRE 4 – LA MALADIE PROFESSIONNELLE VISÉE PAR L'ARTICLE 30 L.A.T.M.P.

  • Concepts reliés à la notion de maladie professionnelle
  • Fardeau de preuve en vertu de l'article 30 L.A.T.M.P.
  • Application de l'article 30 L.A.T.M.P. aux maladies musculo-squelettiques énumérées à l'annexe I
  • Application de l'article 30 L.A.T.M.P. aux maladies musculo-squelettiques non énumérées à l'annexe I
  • Les autres maladies résultant de diverses contraintes musculo-squelettiques (travail répétitif, postures contraignantes, postures statiques, efforts importants ou soutenus, etc.)

CHAPITRE 5 – MALADIES CAUSÉES PAR LES VIBRATIONS

  • L'application de la présomption de maladie professionnelle (art. 29 L.A.T.M.P.)
  • Maladies reliées à l'exposition aux vibrations et étudiées en vertu de l'article 30 L.A.T.M.P.

CHAPITRE 6 – LÉSIONS SURVENUES PAR LE FAIT OU À L'OCCASION DES SOINS OU DE LA RÉADAPTATION (ARTICLE 31 L.A.T.M.P.)

  • De quelles lésions s'agit-il ?
  • Interprétation de l'article 31 L.A.T.M.P.
  • L'article 31 L.A.T.M.P. constitue-t-il une présomption de lien de causalité ?
  • L'imputation des coûts des lésions acceptées en vertu de l'article 31 L.A.T.M.P.

CHAPITRE 7 – RÉCLAMATIONS SOULEVANT DES QUESTIONS RELATIVES À DES CONDITIONS PERSONNELLES OU PRÉEXISTANTES

  • Considérations générales
  • L'aggravation d'une condition personnelle par le travail constitue une lésion professionnelle, c'est-à-dire soit une lésion survenue par le fait ou à l'occasion d'un accident du travail (art. 2 et 28) soit une maladie professionnelle (art. 29 et 30)
  • Quelques questions relatives au fardeau de preuve
  • L'existence d'une condition personnelle particulière ne renverse pas la présomption de l'article 28 L.A.T.M.P.
  • L'existence d'une condition personnelle particulière ne renverse pas la présomption de l'article 29 L.A.T.M.P.
  • L'existence d'une condition personnelle particulière ne justifie pas le refus de reconnaître une lésion survenue par le fait ou à l'occasion d'un accident du travail
  • L'existence d'une condition personnelle particulière ne justifie pas le refus de reconnaître une maladie professionnelle
  • Accepter un emploi qui contrevient à ses limitations fonctionnelles constitue-t-il une négligence grossière et volontaire (art. 27 L.A.T.M.P.) ?

CHAPITRE 8 – LA RECHUTE, LA RÉCIDIVE OU L'AGGRAVATION

  • Fardeau de preuve
  • Rechute, récidive, aggravation : trois concepts distincts
  • Diagnostics distincts
  • Sites distincts
  • Surutilisation
  • Chirurgie requise après consolidation de la lésion initiale
  • Nouvelle exposition aux mêmes conditions du travail
  • Rechute, récidive ou aggravation qui survient lors de l'exercice d'un emploi convenable
  • Rechute, récidive ou aggravation qui survient lors d'une activité personnelle
  • La nature de la lésion professionnelle faisant l'objet de la réclamation ne lie pas la CLP
  • La détermination de la date d'une rechute, d'une récidive ou d'une aggravation
  • Rechute, récidive ou aggravation avant la consolidation de la lésion initiale
  • Nouvelle réclamation pour rechute, récidive ou aggravation et considérations relatives à la chronicité

CHAPITRE 9 – QUESTIONS DE PREUVE ET DE PROCÉDURE

  • Questions de preuve et de procédure devant la Commission des lésions professionnelles
  • Délais

CONCLUSION
BIBLIOGRAPHIE
TABLE DE LA JURISPRUDENCE CITÉE
INDEX ANALYTIQUE

Publisher:
Editions Yvon Blais

Practice Area:
Occupational Safety and Health Law

Jurisdiction:
General

Publication Date:
2014-11-06

Hardcover Specifications

Service #:
30835792

Sub #:
30835792

Pages:
Not available

Shelf Space:
Not available

Volume:
Not available

Anticip Unkeep Cost:
Not available

eBook Specifications

ISBN:
9782896353491