Détails du produit

Éditeur: 
Éditions Yvon Blais
Domaine de pratique: 
Droit criminel et procédure pénale
Territoire de compétence: 
Canada, General
Date de publication: 
2017-05-18
ISBN: 
9782897302948
Éditions Yvon Blais

Les troubles mentaux dans le système de justice criminelle - Réflexion sur le traitement dune clientèle vulnérable

Disponibilité: En stock

La désinstitutionalisation des soins psychiatriques au profit d'un meilleur équilibre entre la sécurité publique et les droits et libertés individuels a abouti à une criminalisation des délinquants présentant des troubles de santé mentale. La surreprésentation de cette clientèle vulnérable dans les établissements correctionnels est peu adaptée et contre-productive.

Cet ouvrage examine un nouveau modèle permettant d'élargir la marge de manoeuvre des tribunaux en leur permettant de tenir compte des besoins spécifiques de la condition mentale des délinquants. Comme les mesures actuelles de soins psychologiques ne sont accessibles qu'à une minorité de délinquants, dont ceux présentant des troubles assez sévères, l'auteure défend l'idée d'élargir les soins psychologiques à un plus grand nombre d'individus incarcérés.

Éditions Yvon Blais

Les troubles mentaux dans le système de justice criminelle - Réflexion sur le traitement dune clientèle vulnérable

Disponibilité: En stock

Description

La désinstitutionalisation des soins psychiatriques au profit d'un meilleur équilibre entre la sécurité publique et les droits et libertés individuels a abouti à une criminalisation des délinquants présentant des troubles de santé mentale. La surreprésentation de cette clientèle vulnérable dans les établissements correctionnels est peu adaptée et contre-productive.

Cet ouvrage examine un nouveau modèle permettant d'élargir la marge de manoeuvre des tribunaux en leur permettant de tenir compte des besoins spécifiques de la condition mentale des délinquants. Comme les mesures actuelles de soins psychologiques ne sont accessibles qu'à une minorité de délinquants, dont ceux présentant des troubles assez sévères, l'auteure défend l'idée d'élargir les soins psychologiques à un plus grand nombre d'individus incarcérés.